NOUVEAU TYPE DE FRAUDE AU PRÉSIDENT : FAUX MAILS DU DIRIGEANT

La fraude au président par l’intermédiaire d’appels téléphonique est désormais connue et les appels à la prudence portent leurs fruits.

De nouveaux moyens d’actions ont été inventés mêlant l’intrusion informatique (sur le serveur mail de l’entreprise) et la manipulation humaine (fraude au président classique) afin de faire payer une forte somme d’argent sur le compte d’un tiers (un avocat en l’occurrence).
Un bailleur social de Dunkerque en a fait l’amère expérience puisqu’il s’est fait dérober 9,8 millions d’euros, soit 25% de son CA.

La plupart des victimes gardent le secret, donc on pourrait penser qu’on en parle moins, mais la cybercriminalité continue d’augmenter et de muter au fur et à mesure qu’elle est découverte.

Le double workflow de validation des coordonnées bancaires des tiers appliqué à tous les flux (y compris les saisies ponctuelles) dans MATA I/O permet de déjouer ces fraudes.

http://www.lavoixdunord.fr/region/dunkerque-le-bailleur-social-cottage-victime-d-une-ia17b47588n3612016