LA FRAUDE INTERNE

Insidieuse et discrète, la fraude interne peut s’installer au sein des processus de manière absolument invisible et durable. Selon Euler Hermès, elle touche 18% des entreprises françaises et plus d’un tiers dépassent les 100.000 euros de pertes.

Sylvain KAM, expert en sécurisation des flux financiers chez MATA, nous rappelle ce qu’est la fraude interne et comment elle peut s’insinuer dans les processus de toutes les entreprises.

Qu’est-ce que la fraude interne ?

Vos collaborateurs ont souvent l’intuition adéquate, ils font preuve d’initiatives personnelles qui permettent d’éviter de nombreuses fraudes. Pourtant, certains d’entre eux vont dévisser et profiter d’une faille dans votre organisation pour détourner des fonds. Cette fraude, mise en place à l’initiative d’un ou plusieurs collaborateur(s) de l’entreprise peut prendre une multitude de formes, mais en règle générale, le fraudeur est plutôt solitaire, une situation qui lui permet de détourner les fonds de l’entreprise en diminuant les risques.

La fraude interne touche toutes les sociétés, quels que soient leur taille et leur secteur d’activité. Dans tous les cas la fraude apparaît quand une personne a trop de pouvoir et qu’elle peut agir sans contrôle. La fraude dure souvent depuis plusieurs mois et même plusieurs années…

A quel type de fraude interne une entreprise peut-elle devoir faire face ? (fraude documentaire, fraude chronologique, excès de frais…)

Tous les services de l’entreprise peuvent être touchés par la fraude. Fausses notes de frais à tous les niveaux de responsabilité, détournements de paiements, fraude informatique… le collaborateur fraudeur est souvent au-dessus de tout soupçon !

Ressources humaines – La fraude sur salaire

Les services RH fonctionnent souvent en circuit fermé. Peu de personnes peuvent contrôler les salaires considérés comme données confidentielles sensibles. Les équipes en responsabilité sont donc fréquemment relativement resserrées, il devient dès lors relativement complexe de voir venir la fraude sur paie.
Pourtant, il est bel et bien possible de détourner une partie des salaires des autres salariés, soit en prélevant des sommes insignifiantes sur les salaires de nombreux collaborateurs, soit par exemple en créant un faux salarié qui perçoit des émoluments que le fraudeur rapatrie sur un compte dédié…

Des risques, des tentations, bien réels si le DRH ou gestionnaire RH a trop de pouvoirs : créer des salariés, générer les salaires et activer le payement des salaires par exemple. Veillez à éviter absolument ces situations quel que soit le moment de l’années (congés), et à mettre en place des contrôles systématiques, comme distinguer celui qui ordonne le paiement de celui qui l’effectue.

Informatique – La fraude de détournement

Les services IT peuvent avoir accès à la totalité des données de l’entreprise. Les collaborateurs sont notamment habilités à attribuer les droits, écrire, crypter et sauvegarder les données. Ils maîtrisent tout ou partie de la chaîne et peuvent être tentés d’en abuser.

Il est facile de créer ou modifier un fichier de règlement sur un serveur avant paiement par exemple. Le fraudeur modifie un numéro de compte entre l’ordre de paiement et le passage du règlement et ainsi peut encaisser des montants indus sur un compte qu’il aura créé au préalable. Le contrôle humain dans ce cas peut être utile mais il a aussi ses limites. Il est préférable d’être appuyé par une solution informatique automatisée.

Comptabilité – La fraude au fournisseur

Dans le volume des frais d’une entreprise, le suivi comptable peut parfois être flou ou soumis à des urgences et à des délais incompressibles. Le fraudeur peut alors changer le compte de destination d’un ou plusieurs règlement(s), ou encore régler involontairement la facture d’un faux fournisseur dans la masse. Le risque est accru lorsque l’on traite avec des fournisseurs à l’étranger. Le fraudeur peut remplacer le compte d’un fournisseur hors Europe par un compte dédié à la fraude, ouvert sous un prête-nom, qui sera clôturé immédiatement après l’opération.

Cette fraude est fréquemment rencontrée lorsqu’une seule et même personne peut générer une facture et la payer elle-même sans contrôle. Il faut absolument déployer le double contrôle, même dans les petites structures, car dans le domaine comptable, les fraudes peuvent être nombreuses : détournement des avoirs clients, réalisation de faux avoir et virement sur un compte personnel…

Comment éviter les fraudes & quelle solution MATA propose ?

Nous l’avons vu précédemment avec Sylvain, il est fortement recommandé d’instaurer un dispositif de double contrôle systématique et de dissocier les rôles dans la chaîne de paiement.
Malgré tout, la fraude interne reste toujours possible, « Mata IO Sécurité » est une solution globale qui s’intercale entre tous vos logiciels (ERP, outils comptables, paie) et les banques, et contrôle toutes les coordonnées payées. Une personne doit valider les comptes systématiquement et une séparation des taches est mise en place par l’outil. Une même personne ne peut donc plus avoir tous les pouvoirs !

Dans le cas de la création d’un nouveau salarié, le nouveau compte doit être validé par une personne différente de celle qui l’a créé. Les comptes sont catégorisés, reliés à certains fichiers de règlements et on vérifie les correspondances entre la raison sociale et le numéro de compte pour bloquer les cas de fraude au faux fournisseur. Toutes les anomalies identifiées par « Mata IO Sécurité » provoquent un blocage automatique et une analyse humaine qui doit valider l’action. La chaîne définie à la mise en place de la solution est non dérogatoire et la cryptographie permet d’éviter les fraudes informatiques.

De plus, il existe des contrôles supplémentaires comme la mise en place d’indicateurs sur la chaîne de règlement, qui analysent les dépassements sur plafonds définis à l’installation, sur une période ou sur un même compte bancaire, ou si le même compte existe sur plusieurs règlements (paiement de deux salariés sur un même compte). Un bon processus de contrôle appuyé de la solution Mata I/O garantit un niveau de protection optimal contre la fraude.

Leave a Reply